soutenez un de nos volontaire bambous !
photo de profil
Nom du projet : Coordinatrice de programmes de parrainage et de projets - Birmanie
Nom du Bambou : Julie P.

Enfants du Mékong recherche 9 000 €

Dons collectés :

5% (455€)

Retour à la liste des bambous Je fais un don maintenant !

Invitez vos proches à soutenir ce projet :

Descriptif du projet

Pourquoi je pars en volontariat :

Pourquoi je désire rester un an de plus surtout ! Cela fait 10 mois que je suis ici.  Dix mois que je sillonne la zone du nord-est de la Birmanie à la rencontre des populations qui lutte pour éduquer leurs enfants. Alors au début, certes, c’était un peu la panade. « Oui, alors je dois envoyer tel rapport, j’ai telle lettre à traduire, tel jeune à rencontrer parce qu’on ne sait pas où il en est, telle sœur à aller voir parce qu’il faut rester en contact avec elle, « euh, lui sa tête me dit quelque chose, je suis sensée le connaitre ? Ah oui, zut ! », telle lettre à écrire au parrain en A/O, telle LIP, telle JUMP, etc. En fait, c’est un vrai job que propose Enfants Du Mékong à ses volontaires ! Et elle est LA, la première raison de mon désir de rester un an de plus. Je souhaiterais rester pour continuer le travail que j’ai entamé et m’améliorer dans ma mission. Je commence à peine à trouver mon équilibre. Je ne veux pas partir en ayant le goût amer du travail inachevé. Un an finalement, c’est tellement court ! Si je refais une deuxième année, ce n’est pas pour aller à la découverte d’un autre pays ou d’autres peuples, non. Cela signifierait un retour à zéro pour moi, et ce n’est pas ce que je souhaite. Je reste une année de plus dans la même zone pour donner le meilleur de moi-même auprès de ceux avec qui j’ai commencé à nouer de vrais liens de confiance. Après avoir pris mes marques pendant un an (je suis un diesel, ça m’a pris du temps...), j’aimerais rester pour être plus efficace dans mon travail et plus disponible pour les autres.

Pourquoi je pars avec "Enfants du Mékong" :

J’ai choisi EDM car c’est une association qui agit pour l’Asie Du Sud Est depuis 60 ans et qui envoie des volontaires sur le terrain depuis 30 ans. Plutôt une valeur sûre donc ! C’est une association qui fait un travail sérieux, et qui agit main dans la main avec les communautés locales. D’ailleurs EDM répond à un appel qui émane du terrain. Nous venons en aide là où nous sommes appelés. Cela permet de mener des actions efficaces et pertinentes. J’ai choisi Enfants du Mékong parce que ses actions sont portées par des valeurs de respect de la personne humaine que je partage et qui sont moteurs de mon engagement. 

Ma mission :

Je suis coordinatrice de programme de parrainage et de projet dans le Nord-Ouest de la Birmanie, dans l’état Chin et la région de Sagaing. Mon rôle en tant que bambou est d’aller régulièrement visiter les programmes EDM pour m’assurer de leur bonne gestion, de suivre l’évolution des enfants, de valider la comptabilité avec le responsable local, apporter et récupérer les lettres pour les parrains. Ces visites sont aussi l’occasion de partager des moments et des jeux avec les enfants, d’organiser des camps d’été, des ateliers d’animation orientés vers l’éducation ou encore des entretiens pour les plus âgés pour les guider dans leur orientation. 

Enfant du Mékong a besoin de vous !

Afin de mener à bien cette mission, Enfants du Mékong recherche les fonds nécessaires pour financer le projet de Julie P.. Le montant total du budget s'élève à 9 000 €.
75% de votre don est déductible de l'impôt sur le revenu, pour les personnes imposables en France !
Merci de votre aide et de votre soutien !

Je fais un don maintenant !

Ses supporteurs :

  • avatar supporteurs bambou

    Brigitte

    Don régulier de 50€

    le 2019-08-23

    Message du supporteur : "Bon courage Julie pour ta nouvelle mission."

  • avatar supporteurs bambou

    Michel

    Don de 100€

    le 2019-08-16

    Message du supporteur : "Bon séjour Julie"

  • avatar supporteurs bambou

    ELISABETH

    Don de 150€

    le 2019-08-15