soutenez un de nos volontaire bambous !
photo de profil
Nom du projet : Coordinatrice de programmes de parrainage Cebu Philippines
Nom du Bambou : Eugénie V.

Enfants du Mékong recherche 8 000 €

Dons collectés :

4% (350€)

Retour à la liste des bambous Je fais un don maintenant !

Invitez vos proches à soutenir ce projet :

Descriptif du projet

Pourquoi je pars en volontariat :

Grâce à une première année passée aux Philippines à Mindanao en immersion presque complète, j’ai pu découvrir une culture, une langue et un mode de vie complètement différents de ceux que je connaissais en France: impossible de m’arrêter en si bonne route ! Après cette première année, rythmée par des moments très forts, tout comme par des moments plus difficiles, le fait de prolonger mon volontariat une seconde année m’est apparu comme une évidence. C’est donc avec beaucoup de joie que je me réengage auprès de l’association pour pouvoir, aux côtés des responsables locaux, continuer à aider les filleuls d’Enfants du Mekong à se rendre à l’école et à « construire la nation de demain ».

Pourquoi je pars avec "Enfants du Mékong" :

Il est souvent difficile de juger en toute certitude de l’usage qui est fait de l’argent envoyé aux associations, et l’impact de cette aide est parfois incertain. Travailler dans une association, c’est aussi être le témoin de tous les dessous du fonctionnement, du bon comme du mauvais. L’année que je viens de passer comme volontaire à Butuan m’a fait réaliser à quel point l’association d’Enfants du Mekong est vigilante en tous points à la fois au niveau des finances et au niveau du suivi des filleuls. L’impact de l’aide apportée est réelle, et il est mesurable dans l’immédiat. C’est donc avec joie que je me réengage auprès de l’association pour cette deuxième année.

Ma mission :

Cette année, je suis basée dans la ville de Cebu (plus de 800 000 habitants : ca change de Butuan city !), dans la province de Cebu, sur l’île de Cebu. Je reste coordinatrice de programmes de parrainage, mais mes programmes se situent plutôt en zone urbaine. Les Montagnes et les rizières de Mindanao sont remplacées par les bidonvilles du centre de Cebu, et les trajets en bus de 8 heures à travers les montagnes font place aux embouteillages des transports en public aux heures de pointe !

Mon travail reste cependant le même : servir de lien entre les parrains et le siège de l’association en France et les filleuls. Je continuerai donc d’aider au choix de nouveaux filleuls ainsi qu’au suivi des anciens, d’aller rendre visite aux familles, de vérifier le suivi de la correspondance et d’aider au bon déroulement des réunions mensuelles… et de transmettre au siège les rapports financiers de chaque programme tous les trimestres.

L’île de Cebu a été fortement touchée, en particulier au nord, par le passage du typhon Hayian  en novembre 2013. Des projets de reconstruction de maisons et d’écoles ont été lancés depuis par l’association. Les volontaires en charge du projet ont eu l’occasion de rencontrer et de travailler avec des partenaires locaux extrêmement investis dans leurs communautés. Afin de continuer notre action au-delà de la reconstruction, nous souhaitons ouvrir des programmes dans ces zones, ce qui permettrait aux enfants des familles aidées de bénéficier également d’un soutien et d’un suivi de leur scolarité. Je suis donc chargée cette année d’aller à la rencontre des partenaires locaux ayant agi dans le cadre de la reconstruction post-typhon et de trouver, avec leur aide, des personnes souhaitant devenir responsables de ces nouveaux programmes de parrainage.​

Enfant du Mékong a besoin de vous !

Afin de mener à bien cette mission, Enfants du Mékong recherche les fonds nécessaires pour financer le projet de Eugénie V.. Le montant total du budget s'élève à 8 000 €.
75% de votre don est déductible de l'impôt sur le revenu, pour les personnes imposables en France !
Merci de votre aide et de votre soutien !

Je fais un don maintenant !