soutenez un de nos volontaire bambous !
photo de profil
Nom du projet : Coordinatrice de la Formation Humaine - Laos
Nom du Bambou : Clotilde R.

Enfants du Mékong recherche 9 000 €

Dons collectés :

0% (0€)

Retour à la liste des bambous Je fais un don maintenant !

Invitez vos proches à soutenir ce projet :

Descriptif du projet

Pourquoi je pars en volontariat :

Parce que c’est le bon moment ! Mon engagement à l’association de la maison de Marthe et Marie touchait à sa fin et je souhaitais quitter Paris où je vivais depuis 1an. De cette décision est né, et a cheminé peu à peu, le désir de partir plus loin.  Ces deux dernières années ont été très riches et m’ont construites en profondeur notamment par de forts engagements ou dans mon travail auprès de femmes dans des situations de précarité. Ces évènements m’ont permis d’envisager différemment le volontariat à l’étranger et d’oser me lancer ! Je suis heureuse de quitter mes repères les plus profonds, afin de m’engager entière dans la rencontre ; à la découverte d’autres repères et fondements universels : ceux présent en tout humain au-delà des frontières géographiques, culturelles et sociales. Je pars à la rencontre de notre humanité. Celle des autres et sans doute à travers elle, découvrir, recevoir et donner ma propre humanité. 

Pourquoi je pars avec "Enfants du Mékong" :

Deux points clés de l’association m’ont particulièrement touchée et c’est pourquoi je me suis tournée vers EdM : 

-          L’enfant est le cœur et le moteur de toute l’association. Je suis heureuse de pouvoir donner de mon temps à une association qui n’a pas peur de s’engager aux sources d’une société, sans chercher une rentabilité, et qui a l’intelligence de donner une place centrale au fondement de nos sociétés : l’éducation de l’enfant pour qu’il se déploie dans toutes ses dimensions.

-          EdM ne crée pas de projet sur place mais vient répondre à une demande locale pour soutenir un projet. Cette différence à deux conséquences fondamentales à mes yeux : L’initiative ne vient pas d’EdM ce qui est important pour la motivation et le respect des acteurs locaux et une relation d’équité. L’association a une claire vision du rôle de chacun et précisément sur le fait qu’aucune des personnes envoyées sur place n’est indispensable le but n’étant pas de créer un projet puis de repartir mais de se mettre au service de projets afin qu’ils se poursuivent et grandissent peu importe notre présence ou non. J’ai d’ailleurs entendu Guillaume d’Aboville dire que leur « vocation est de disparaitre » et c’est le plus bel aboutissement qu’on pourrait souhaiter à EdM ! 

Puis en les connaissant davantage j’ai choisi EdM pour sa profonde cohérence, sa transparence dans sa gestion des personnes et des biens, la priorité de la personne sur le bien, son esprit familial et humain, son authenticité et humilité. 

Ma mission :

Coordinatrice de la formation humaine au Laos. Dans la capitale, à Vientiane l’association soutient trois foyers d’accueil d’étudiants et lycéens. Ce sont des établissements où vivent les enfants parrainés par Enfants du Mékong en dehors des horaires de scolarité (l’hébergement et la scolarité sont permis par le parrainage).

L’objectif premier est de rencontrer chacun et de saisir les facettes de chaque foyer. Puis je participerai à la préparation et l’animation d’ateliers durant l’année. Les ateliers ont pour but de faire grandir le jeune en répondant à des objectifs précis du projet éducatif. Ils sont construits autour de thèmes porteurs et permettent aux filleuls de mieux se connaitre, développer leurs talents, leur esprit critique et leur sens des responsabilités, approfondir les langues et acquérir des qualités humaines et professionnelles pour leur vie. 

J’apporterai également une aide pour guider les jeunes parrainés dans leur choix professionnels et leurs démarches d’orientation. J’encouragerai les jeunes à solliciter les informations et outils d’orientation afin qu’ils accèdent à un métier qui répond à leurs compétences et à leurs attentes. Un autre projet important est l’élaboration et l’animation du camp annuel qui réunit les 3 foyers de Vientiane. 

Enfin je contribuerai à la coordination des projets pédagogiques des différents programmes de développement au Laos par des réunions pédagogiques régulières. En lien avec les volontaires du Laos, j’aiderai à l’organisation des « summer camp » qui réunissent les programmes voisins.

 

Enfant du Mékong a besoin de vous !

Afin de mener à bien cette mission, Enfants du Mékong recherche les fonds nécessaires pour financer le projet de Clotilde R.. Le montant total du budget s'élève à 9 000 €.
75% de votre don est déductible de l'impôt sur le revenu, pour les personnes imposables en France !
Merci de votre aide et de votre soutien !

Je fais un don maintenant !